Un groupe proche d'Al-Qaeda menace la France après l'élection de Sarkozy

Publié le par Ofek

Iran-nucl--aire.jpg

Les « Brigades Abou Hafs al-Masri », un groupe qui se réclame d'Al-Qaeda, a menacé de mener « une campagne jihadiste sanglante » en France après l'élection du « sioniste » Nicolas Sarkozy à la présidence, dans un communiqué mis en ligne mardi.
 
« Maintenant que vous avez choisi Sarkozy, le croisé et le sioniste assoiffé du sang des enfants, des femmes et des vieillards musulmans (...), nous vous avertissons que les prochains jours verront une campagne jihadiste sanglante et une guerre sans merci dans la capitale de Sarkozy», écrit le groupe dans un «message au peuple français», signé «Brigades Abou Hafs Al-Masri - Division Europe ».
« Sarkozy a aussi soif de mettre en application la mission de ses maîtres dans la Maison Noire (ndlr: Maison-Blanche) », ajoute le communiqué dont l'authenticité ne peut être établie avec certitude.
 
Les «Brigades Abou Hafs al-Masri» avaient revendiqué les attentats de Londres (7 juillet 2005), de Madrid (11 mars 2004) ainsi que le double attentat d'Istanbul (novembre 2003).

Ce groupe avait également menacé l'Europe d'attentats en août 2004. Les pays européens avaient alors été sommés de cesser d'« agresser les musulmans et de s'immiscer dans leurs affaires intérieures », en échange de « la paix ».
Mais le groupe avait aussi affirmé être à l'origine de pannes de courant aux États-Unis, qui s'étaient avérées être de simples incidents techniques.
Le dernier message attribué à ce groupe remonte au 16 juillet 2005. Il avait alors fixé un délai d'un mois aux nations européennes pour retirer leurs troupes d'Irak, sous peine de nouveaux attentats.
Le nom des « Brigades Abou Hafs al-Masri » correspond à celui d'un chef d'Al-Qaeda qui avait combattu en Afghanistan jusqu'à sa mort en octobre 2001.
 

Publié dans Terrorisme

Commenter cet article