Russie : Le retour

Publié le par Ofek

Par Albert CAPINOLe Monde LibrE
 
La Russie est de retour sur la scène internationale et ce ne sont pas de bonnes nouvelles. Achèvement de la centrale de Busheir en Iran, livraison de 29 Tor M-1 qui risquent fort de verrouiller le ciel Iranien à des attaques aériennes, élimination d’opposants et de journalistes : bref, Poutine nous rappelle les heures les plus sombres du KGB.
Il faut dire qu’il en est issu, on ne doit donc pas s’en étonner.
 
Pire encore, ce n’est pas sans en avoir conscience qu’il joue avec le feu : une déclaration du commandant en chef des forces aériennes russes va dans le sens des craintes occidentales.
 
Vladimir Mikhailov a notamment déclaré mercredi que « l’utilisation de missiles nucléaires par des Etats voyous est une menace réelle, avec une probabilité qui augmente de la part de pays instables, dont le régime n’est pas démocratique.
Les Etats Unis, la Russie et l’Europe ont à craindre de ces pays, ainsi que d’organisations terroristes ayant accès à ces technologies ».
 
Etonnant quand on sait que la Russie arme ces pays/organisations.
 
Leur raisonnement serait-il :
« quitte à les armer, autant que ce soit nous.
En attendant, on leur pompe des $$$ et au moins, nous connaîtrons les forces de nos adversaires lorsque nous devrons les combattre le moment venu. » ?
Ou bien le calcul est-il de penser neutraliser l’axe Iran/Syrie/Hezbollah/Hamas en leur apportant un soutien ?
 
À ce jeu dangereux, personne n’est sûr de gagner.
Mais les Russes ne sont-ils pas les inventeurs de la roulette qui porte leur nom ?
Ils ont prouvé par le passé qu’ils n’étaient pas à quelques millions de vies près.

Publié dans Russie - Chine

Commenter cet article