Sondage démagogique et inutile

Publié le par Ofek

Caroline Porteu  - Résilience Tv
 
 
Le dernier sondage du CSA publié ce jour montre que les Français sont à 57% favorables à la proposition de François Hollande (PS) d'augmenter les impôts de ceux qui gagnent mensuellement plus de 4 000 euros nets par part fiscale, 38% étant d'un avis inverse, selon un sondage CSA pour France 3 et France Info publié dimanche.
Une enquête BVA réalisée du 15 au 16 janvier sur le même sujet, publiée jeudi, indiquait que 50% des Français étaient favorables à la proposition Hollande (PS), contre 46% opposés.
 
Dans un pays ou plus de la moitié de la population ne paie pas d’impôts sur le revenu, ce n’était même pas la peine de faire un sondage pour arriver à ce résultat.
Le CSA aurait pu s’en épargner les coûts et la peine.
Un minimum de réflexion lui aurait peut-être permis de se demander si la question n’était pas rigoureusement identique à : « Préférez vous que l’on taxe les autres, ou que l’on vous taxe vous ».
Le résultat aurait été le même , sans doute encore supérieur … Mais c’est la même question.
 
Par contre si en deuxième question , les sondeurs avaient ajouté :
 
« Etes-vous favorable à l’augmentation des impôts proposée par François Hollande , même si cette augmentation génère la destruction de 300 000 emplois ? ».
Nous aurions eu des résultats totalement différents, car à cette deuxième question tout le monde se sent concerné .
 
 
J’avais dit que ce tableau se passait de commentaires, en fait j’ai eu tort.
Ce tableau démontre au contraire la nocivité de la démagogie socialiste, relayée par des médias comme le CSA.
 
Pour contrer la désinformation destructrice de nos institutions médiatiques, financées avec l’argent des contribuables qui paient des impôts, il est essentiel de revenir sur le déplorable 45ème rang Français (à égalité avec la Jamaïque..., ndlr) dans le classement des libertés économiques par pays.
 
L’un des critères de ces libertés est justement le taux de taxation du pays observé.
En cliquant sur le pays qui vous intéresse à l’intérieur du tableau, vous trouverez tous les critères observés, leur note allant sur une échelle de 1 à 100.
Les pays les plus libres ont les notes les plus proches de 100, inversement le manque de liberté économique fait baisser la note.
 
Ainsi, sur le taux de taxation... La France se situe à 64.2% (Ici) contre 79.4% pour les USA qui est en 4ème position et 95.3% pour Hong Kong qui est en tête du classement.
 
Il faut également observer que dans ce classement, les pays les plus libres sont les pays qui ont le plein emploi et qui réalisent les meilleurs scores dans le domaine du Chômage.
 
Dans les pays Européens, l’Irlande se situe à 81,1% et détient la 7ème place du classement, la Grande Bretagne 74,6% est à la sixième place.
 
La taxation n’est pas le seul critère, d’autres jouent également, comme la flexibilité du travail etc…
 
Mais ce tableau démontre de manière évidente que ces paramètres sont totalement corrélés.
Taux de chômage et poids des prélèvements vont de pair. Ce n’est plus un secret pour personne.
 
Chaque point de prélèvement supplémentaire opéré par les politiques sur la production française, que ce soit par le biais de l’impôt sur le revenu, de l’ISF ou des prélèvements sociaux aura un effet destructeur sur l’emploi et entraînera des effets pervers inverses des objectifs souhaités : une aggravation des déficits publics !!!!! ce que justement les hausses d’impôts sont supposées combler.
 
Et avant de publier des sondages ineptes et nocifs, le CSA ferait bien de regarder les classements économiques mondiaux et d’essayer d’en comprendre les mécanismes, ce qu’il se refuse totalement de faire !!!
 
De plus, nous n’avons vraiment pas besoin d’avoir d’augmentations d’impôts destinées à financer des incompétents, pratiquant systématiquement une désinformation idéologique, destinée à masquer leurs propres carences.

Commenter cet article