« Ne jugez pas trop vite le président ! »

Publié le par Ofek

Yael Ancri - Aroutz Sheva
 
 
Le grand rabbin a exposé ce décret dans une lettre publiée dans la revue Olam Katan destinée aux adolescents religieux et qui sera diffusée Shabbat prochain dans les synagogues du pays.
 
Le Rav Eliyahou a écrit qu’il fallait accorder le bénéfice du doute au président Katsav.
Le grand rabbin a expliqué qu’il ne s’agissait « ni d’indifférence ni de naïveté », car tant qu’un individu n’a pas été reconnu coupable il est considéré comme innocent, même s’il est accusé de crimes très graves.
 
Le rav Eliyahou a ajouté que l’interdiction de Lashon Hara (médisance) portait également sur le président.
« Chacun de nous ferait bien de faire attention à sa langue. En effet si quelqu’un dit du mal d’autrui, et en particulier du président, et qu’il s’avère que les faits étaient erronés, alors il devra chercher le président pour lui présenter ses excuses ».
 
En revanche, le rav Eliyahou précise que le tribunal doit faire attention de ne pas honorer le président plus que quelqu’un d’autre.
« Le tribunal doit le mettre au même niveau que les plaignantes, pour ne pas que ces dernières aient peur d’exposer leur version des faits en voyant l’honneur que les juges font au président ».
 
Le grand rabbin affirme que les juges doivent faire attention de ne pas faire de décision sur de simples impressions et doivent fonder leur sentence sur de véritables faits et témoignages, et non pas uniquement sur des plaintes.
 
Par ailleurs, le grand rabbin a appelé le public à « ne pas croire la médisance véhiculée par la presse, même si elle est diffusée sur une grande échelle ».
 
Le rav a précisé :
« Même si nous avons le droit de craindre que ces rapports soient vrais, nous n’avons pas le droit de colporter ce que nous avons entendu, car en publiant ces choses nous montrons que nous les considérons comme exactes.
Il s’agit là d’un grave péché de colportage.
Quiconque accorde le bénéfice du doute à autrui est lui-même jugé en haut avec le bénéfice du doute ! »
 

Publié dans Coup de gueule !

Commenter cet article