HISTOIRE JUIVE CONTEMPORAINE

Publié le par Ofek

Chalom à toutes et à tous,
Voici la correspondance entre un juif et un rabbin qui vaut le détour !
 
Cher Rabbin,
 
Pourquoi le judaïsme attache-t-il tant d'importance à des détails insignifiants ?
Quelle quantité de Matsah il faut manger, quelle cuillère utiliser pour le lait et quelle pour la viande, comment je dois attacher mes lacets, etc.
Il me semble qu'à force d'insister sur tant de détails on passe à côté de l'essentiel, qui réside dans les valeurs spirituelles du judaïsme.
A moins que ce pointillisme soit ceci que les Juifs appellent de la spiritualité ?
 
(Je vous ai d'ailleurs adressé cette question la semaine dernière, mais je n'ai pas reçu de réponse. Aurais je touché les limites de votre perspicacité ?)
 
Robert
 
---------------
 
Cher Robert,
 
Je ne pense pas avoir dit que j'ai réponse à tout. Beaucoup de questions sont effectivement au delà de mes capacités.
Mais dans votre cas, j'ai reçu la question, et vous avez eu la réponse. Je vous ai effectivement répondu aussitôt. Que vous n'ayez pas reçu ma réponse est en soi une réponse.
 
Je vous ai écrit. Mais dans votre adresse, j'ai omis de mettre un "." avant "com".
J'étais persuadé que vous recevriez quand même la réponse, car somme toute il n'y manque qu'un tout petit point.
Ce n'est pas comme si j'avais oublié de mettre votre nom, ou mis un nom différent, ou quoi que ce soit de ce genre.
 
Qui serait pointilleux à ce point pour ne pas comprendre que "yahoocom" c'est "yahoo.com".
N'est ce pas ridicule de louper un message parce qu'on a oublié un petit point ?
Et bien non. Ce n'est pas si ridicule.
 
Parce que un "." est un "." Ça représente quelque chose.
Ce point signifie bien plus que l'assemblage de pixels que nous en donne l'écran.
S'il me semble insignifiant, c'est parce que j'ignore le fonctionnement du web.
La seule chose que j'en sais, c'est qu'avec ce point, mon courrier arrive à bonne destination, et sans le point, il se perd dans les méandres des octets en errance dans l'espace électronique.
 
La pratique juive est d'une profondeur infinie. Chaque particularité ou détail est un monde de symboles, et chacun de ses points compte.
Quand un commandement est accompli avec tous les détails donnés dans le mode d'emploi qu'est la loi, il en émane une vibration qui est acheminée jusque dans la bonne boite aux lettres du Bon D.ieu.
 
Si vous voulez en savoir plus sur le sens du ".", étudiez l'informatique.
Si vous voulez en savoir plus sur le sens du judaïsme, étudiez la Torah.

Publié dans Humour (noir ou juif)

Commenter cet article

Marcoroz 13/12/2007 23:52

Ah oui, OK pour Robert, je suis remonté sur la page, ...Ofek, à l'impératif, on ne mets pas de "s":"essaie", pas "essaies".

Marcoroz 13/12/2007 23:49

Pourquoi Robert?C'est toi qui n'as pas compris que ma remarque était une boutade!Pendant que j'y suis, est-ce que je peux mettre aussi sur mon site le diaporama des trois otages? Et si oui, comment faut-il faire?

Ofek 14/12/2007 09:07

Salut Marcoroz,Je n'aurai pas le temps aujourd'hui, mais dès lundi je t'expliquerai.Gut Shabess

Marcoroz 07/12/2007 11:25

Et je suppose que si, au lieu d'écrire "D.ieu", on ne met pas de point entre le "D" et le "i", le message n'arrive pas non plus à son destinataire?

Ofek 07/12/2007 14:14

Et je suppose que tu dois t'appeler Robert !Et t'as toujours pas compris ?Essaies encore une fois !